Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

14 septembre 2007

Aux ordres ?

Très bel article ce matin dans le Figaro, joli ballon d'essai : "Turquie : Paris pourrait lever l'obstacle du référendum"

la France risquerait de bloquer, le moment venu, le processus d'adhésion, alors même que toutes les conditions seraient par ailleurs réunies », a  poursuivi [M. Jouyet]. « L'idée n'est pas de supprimer le référendum mais de permettre au chef de l'État de choisir entre celui-ci et la ratification par la voie parlementaire », fait-on valoir dans l'entourage du secrétaire d'État. « Cela ne peut que renforcer la position du négociateur » français, ajoute-t-on.

Conclusion : Sarkozy et son équipe sont décidés à favoriser l'adhésion de la Turquie, ils sont pour. C'est évidemment contraire à ce qui a été professé durant la campagne, c'est une trahison de plus.

Alors récapitulons :

  • plus d'argent pour les très riches, et que les autres triment,
  • privatisation (bradages) des actifs publics (GDF, Areva après les autoroutes et tout le reste)
  • augmentation du contingent français en Afghanistan, contre l'avis de l'état-major,
  • "retour de la France en Irak" (Kouchner),
  • pression renouvelées sur l'Iran
  • retour en totalité dans l'OTAN sans contrepartie (i.e. sans obtention de commandement ni d'aucune influence),
  • critique du Rafale (Morin),
  • et maintenant, donc : bienvenue à la Turquie dans l'UE ! La Turquie qui n'a toujours pas reconnu Chypre ni ne tolère la liberté confessionnelle !

Donc, comme pour Tony Blair et Aznar en leur temps, la question posée est : Nicolas Sarkozy obéit-il aux o r d r e s de Washington plutôt qu'au pays qui l'a élu ?


Nous vivons une époque formidable.

P.S. : et M. Jouyet risque de se faire tacler si la réaction est trop violente. Il n'invente probablement rien, mais il est, comme d'autres ministres avant lui, instrumenté pour tâter l'opinion et l'UMP ; si ça grogne, il recevra lui aussi un missile Elyséen, par Canard interposé, du style "quel con" ou "je suis entouré de nuls".
Belle équipe vraiment, beau jeu ! Le management par la peur ne fonctionne pas longtemps...

7 mai 2007

Etonnez nous étatsuniens !

Les Etats-Unis ont un drapeau très voyant et une grosse armée dont ils se servent, à bon ou mauvais escient.

Les ayant beaucoup auscultés ces dernières années par la fenêtre du Web, je vous livre ci-après quelques adresses sympathiques et commentées ; les sites sont, bien sûr, en anglais...

Crooks and liars

Truands et menteurs : un blog très actif de la gauche américaine, avec un parti pris incisif et caustique.
Très critique vis à vis des médias de là bas, et souvent drôle, grâce à la diffusion de videos de MM. Stephen Colbert ou Jon Stewart.

Slashdot bien sûr...

Le site geek par excellence, où se retrouvent une grosse partie des informaticiens d'outre-atlantique.
Forte fréquentation, débats sans fin et radotage, patriotisme américain mâtiné d'internationalisme, du fait de la présence d'une forte audience étrangère. Très lié au monde des logiciels libres et de l'Internet, fatalement.

Très vivant !

L'inénarable Michael Moore

Vous le connaissez avec sa bedaine et ses airs de prolo semi-borné. Ah pour sûr il présente mal !
Mais, sous des dehors polémiques, c'est un travailleur opiniâtre. Sa cible ? Les riches qui lancent les guerres et les plans de licenciement boursiers.

Il a du travail.
Nous lui devons la vidéo de Bush Jr. méditant pendant 7 minutes sur la phrase "Monsieur le président, le pays subit une attaque", tandis qu'il continue d'écouter une histoire enfantine. Nous lui devons les images du même fils Bush lors de son investiture, quelques mois plus tôt, barricadé dans une voiture maculée d'oeufs... Nous lui devons les récits de l'amérique pauvre.

En cassant l'image hollywoodienne des Etats-Unis, il les rends plus proches, moins sûrs d'eux et dominateurs.